L’accueil familial

Conseil Départemental

Direction Territoriale du Douaisis

Pôle Autonomie de DOUAI

310Bis, rue Albergotti

59500 DOUAI

 

Tel : 03 59 73 34 67 (ou 68)

 

L’accueil familial de personnes âgées et/ou en situation de handicap est une solution d’hébergement, temporaire ou définitive,  permettant à une personne de vivre dans un cadre familial tout en bénéficiant, d’un accueil chaleureux, humain et individualisé. Il s’inscrit dans une démarche globale d’accompagnement et, est souvent l’alternative à une entrée en établissement.

 

L’accueillant familial

Toute personne souhaitant prendre en charge et accompagner, à son domicile, une personne âgée et/ou en situation de Handicap doit être titulaire d’un agrément délivré par le Président du Conseil Départemental.

La demande de candidature doit être adressée par écrit au Responsable du Pôle Autonomie de la Direction Territoriale du Douaisis (adresse ci-dessus)

Les conditions à remplir sont les suivantes :

  • disposer d’un logement adapté et notamment proposer à l’accueilli une chambre d’une superficie d’au moins 9 m2 (ou 16 m2 pour un couple),
  • ne pas avoir de lien de parenté avec l’accueilli,
  • garantir la continuité de l’accueil en désignant obligatoirement 2 remplaçants qui prennent le relais auprès de l’accueilli en cas d’indisponibilité de l’accueillant.

L’agrément est accordé pour une période de 5 ans, renouvelables. Il précise  le nombre de personnes  pouvant être accueillies à titre onéreux  (dans la limite de 3 ou 4 si accueil d’un couple).

 

L’accueilli

Toute personne âgée et/ou en situation de handicap (à partir de 18 ans et avec une reconnaissance MDPH) peut vivre en famille d’accueil.
Seules les personnes disposant d’une orientation en Maison d’Accueil Spécialisée ne peuvent y prétendre.
La demande d’accueil se fait auprès du Pôle Autonomie de Douai.
Le suivi de l’accueilli en famille d’accueil est de la compétence du Conseil Départemental.

.

Les Relations Accueillant – Accueilli

L’accueilli doit établir un projet de vie, conciliable avec le projet d’accueil de l’accueillant.

Un contrat d’accueil dit « de gré à gré » doit être signé entre l’accueillant et l’accueilli (ou son représentant légal). Il précise les conditions  de l’accueil et notamment les droits de l’accueillant en terme de rémunération.

Les personnes accueillies peuvent bénéficier d’aides financières telles que l’Allocation Logement, l’Allocation Personnalisée d’Autonomie, et l’Aide Sociale à l’hébergement

L’accueillant familial cotise pour sa retraite mais pas pour l’assurance chômage (pas de droit ASSEDIC en cas d’arrêt de l’accueil).

 

Print Friendly, PDF & Email